Vous êtes ici :   Accueil » Créer un jardin japonisant

Créer un jardin japonisant

Button_Previous.png


Comment créer un jardin japonisant
  •   Après avoir choisi l'emplacement de votre espace japonisant et le style de votre jardin ( jardin-sec, jardin de thé, jardin-promenade avec ou sans bassin, paysage emprunté, jardin d'intérieur ), il est essentiel de se remémorer qu'il n'y a pas de symétrie dans le jardin japonais mais une complexité, une succession de plans, de paysages accentués par les chemins qui serpentent, de pleins et de vide dans un équilibre parfait.
  •    Pour atteindre cet équilibre, les jardiniers partent toujours d'un élément principal à partir duquel ils installent tous les autres.    
  •    Le jardin est le plus souvent un espace clos, séparé du monde extérieur par un mur de pierres ou de pisé ou encore par une clôture en branchage, en bambous.
  •    Un portail, idéalement couvert d'un petit toit de chaume, laisse le visiteur pénétrer dans un espace où il trouvera un banc, un petit abri où l'hôte viendra l'accueillir.

02.JPG010.jpgJardin_Japonais_12.jpgjj_1.jpg06.jpg

Aménager son jardin dans l'esprit des jardins japonais.
Les jardins japonais se déclinent en cinq types qui ont leurs caractéristiques propres:
                               
1. Le jardin-cour intérieur tsubo-niwa qui à l'origine ne couvrait que 3,30 m2, intègre des éléments des autres types de jardins.
2. Le jardin sec, de méditation Karesansui où le minéral est l'élément suggestif dominant.
3. Le jardin de thé roji ou cha-niwa qu'emprunte le visiteur pour accéder à la maison de thé.
4. Le jardin-promenade Kaiyushiki avec son lac, ses ponts, ses ruisseaux et ses lanternes.
5. Le jardin emprunté Sakkei-zukuri avec un paysage naturel comme fond de décor, souvent montagneux dans lequel se fond au premier plan la végétation du jardin sans démarcation avec le paysage.
                        
Nous vous présenterons les caractéristiques du jardin intérieur, du jardin de méditation et du jardin de thé avant de détailler les éléments qui entrent dans la composition d'un jardin japonisant.
                           
Tsubo-niwa, jardin-cour ou jardin-patio.
Caractéristiques du jardin
01.jpg0003.jpg0004.jpg0005.jpg0010.jpg0011tsubo.jpg0002.jpg0012.jpg
                          
A l'origine, le tsubo-niwa est un minuscule jardin au cœur des habitations ou des temples. il trouve son essence dans l'évocation de la nature.
On y retrouve les principaux éléments constitutifs du chaniwa jardin de thé, le tsukubai, l'ishidoro (lanterne), les tobishii
(pas japonais) le gravier, les pierres et mousses, les plantes ornementales.
Ce type de jardin est particulièrement soigné dans sa composition et constitue un haut degré d'esthétique. Il est important de respecter une certaine proportion dans la mise en œuvre des éléments par ex. petits arbres ne dépassant pas un tiers de la surface du jardin qui est en principe de 3 m2.
                                 
Kare-san-sui, le jardin de pierres et de sable.
Caractéristiques du jardin sec:
011.JPG012.JPGStone_garden_at_Ryoan-ji.jpg014.jpgDaitokuji_Zuihoin_Zuihotei.jpgKyoto_Ryoan_Ji.jpg013.jpg
                                         
C'est un jardin clos d'un mur de briques ou de pisé suggérant des paysages; il invite à un voyage spirituel.
 Constitué d'arrangements de rochers posés sur un lit de gravier ou de sable, il est caractérisé par l'absence totale de végétation si ce n'est de la mousse, les pierres représentant des paysages réels ou symboliques, le sable ratissé représentant l'eau.             
Ces jardins sont conçus pour être vus depuis une terrasse; on y pénètre mentalement et non physiquement.
                                                                                  
Roji, le jardin de thé.
Caractéristiques du jardin de thé:
001.jpg002.JPG003.jpg004.jpg005.jpg007.JPG008.jpg010.jpg
                               
Au Japon, le roji est le chemin qui conduit le visiteur au pavillon de la cérémonie du thé.
Jardin d'aspect sauvage, naturel, reproduisant l'atmosphère calme et sereine d'un paysage isolé de montagne composé pour l'essentiel d'arbustes et d'arbres persistants entremêlés de rares caduques.       
Pour atteindre le pavillon, le visiteur pénètre dans le roji par une première porte extérieure qui le conduit à un banc où il attendra que l'hôte l'invite à aller plus loin vers la deuxième porte qui marque l'entrée du roji intérieur.                                  
Une lanterne posée près de la pierre à ablutions et intégré dans la végétation éclaire le chemin pour guider le visiteur. 
001.JPG002.jpg003.jpg004.JPG005.jpg007.jpglanternes.jpg008.jpg009.jpg010.jpg011.jpg012.jpg013.jpg014.JPGlanterne_japonaise_pagode.jpglanternes_2.jpg 0001.jpg0002.jpg0003.jpg      fontaine_Shiahi_Odoshi.jpg     0004.jpg0006.jpgcaareniva.jpg           
Là, l'hôte est invité à laver ses mains et la bouche ( purification extérieure et intérieure ) au tsukubai avant de pénétrer dans le pavillon où se déroulera la très codifiée cérémonie.
                                              
Kaiyushiki jardin-promenade          
Caractéristiques du jardin-promenade:
ff_17.jpgff_18.jpgjj_1.jpgjj_13.jpgjj_18.jpgjj_32.jpgjj_29.jpgjj_21.jpg
                           
Le jardin-promenade Kaiyushiki est un jardin fastueux où on recherche avant tout l'aspect esthétique. Il cherche à exprimer des émotions, de la spiritualité au travers une nature recréé et domestiqué.
Etangs,îles (grue ou tortue ), collines artificielles plantés d'essences végétales remarquables souvent taillées et mises en forme (niwaka et karikomi), paysages empruntés, cascades, ruisseaux et ponts, lanternes de pierre, bassins à ablutions, chemins pavés sont les caractéristiques de ce type de jardin.
                                          
Shinden zukuri teien jardin-étang
1115.JPG1116.JPG1114.JPG1115.JPG1119.jpg1118.JPG1116.JPG05.jpgIsuien_and_Nandaimon.jpgRikugien.jpg02.JPGRikugien.jpgByodoin.jpg1128.jpg
Geomancie_Theorie_de_5_eeleements.jpg
Le style shinden est sans doute l'archétype du jardin le plus marqué par le cycle naturel
des saisons est mis en évidence dans l'aménagement de shikitei (jardin des 4 saisons).
Le jardin est partagé en 4 parties évoquant chacune, associée à un point cardinal (géomancie chinoise), une saison.

             Transformation d'un jardin d'habitation en espace japonisant.
                      
  • Côté cour à gauche au Nord Est:
C'est un endroit idéal, clos et isolé du reste de la propriété pour implanter un jardin Zen.
Nous décapons le gazon, installons une galerie en bois qui court le long de la maison, où nous pouvons nous déplacer sans pénétrer dans le jardin.
Puis nous étalons du sable blanc, y implantons un îlot de la grue couvert de mousse qui suggère le mouvement et disposons 15 pierres par groupes impairs.
Il ne reste plus qu'à ratisser et nous installer pour nous ressourcer en utilisant la galerie.
  • Côté droit - au Nord Ouest:
Etant donné qu'un jardin japonais n'a pas de ligne droite, nous arrondissons les contours du massif existant et nous le bordons d'une rangée d'arbustes taillés en boule.
Une rivière sèche agrémentée de pierres et d'une lanterne court en diagonale tout le long de celui-ci. Le long du mur de la propriété, plantation d'une touffe de bambous. A l'arrière du massif côté ouest, nous plantons des arbres aux couleurs automnales.
     
  • A droite dans la cour: Implantation d'un îlot couvert de mousse et surmonté d'un pin et de rochers.
  • A gauche:  petit massif aux contours flous.
  • Le jardin:
A l'entrée du jardin nous installons une clôture de bambous ainsi qu'une porte en bois.
05.jpg08.jpg011.jpg07.jpg010.jpg012.jpg03.jpg04.JPG06.jpg02.JPGjj_27.jpg01.JPG
Côté jardin le long de cette clôture, plantation d'une haie de bambous.
Pour respecter le "miegakure" qui est la technique du "cacher-révéler", nous plantons à l'entrée du jardin un arbre qui occulte une partie de celui-ci..
  • Sur le côté droit de l'Ouest:
Nous reprenons les contours du massif que nous avons déjà modifié dans la cour.
Plantation d'arbustes à tailler, graminées, divers végétaux à fleurs et à feuillages persistants et arbustes ou arbres à floraisons automnales.
  •  En chemin de pierre:  nous conduit vers le centre du jardin.
A sa gauche, le long de la maison, nous retrouvons le massif existant que nous redessinons tout en courbes et que nous bordons d'un couvre-sol.
En cheminant, nous arrivons à un croisement agrémenté d'un bosquet et nous nous dirigeons vers la terrasse.
  • La terrasse:
Nous déplaçons la terrasse et nous la remplaçons par une terrasse en bois.
A gauche de la terrasse, côté est, nous créons un jardin-patio qui agrémentera les soirées d'été par sa proximité, sa végétation à feuillages persistants, son bassin et sa lanterne.
Ce petit jardin proche de l'habitation sera également très apprécié en hiver car il prolongera la pièce principale en créant un espace extérieur éclairé et verdoyant.
D'un petit bassin part une cascade dont l'eau se jette dans en contre bas (si possibilité d'installer un circuit fermé).
  • L'étang:
L'eau s'écoule et pénètre doucement dans l'étang en traversant un espace de gravillons et de pierres.
Autour de l'étang, plantation de couvre-sol, de graminées et d'arbres à floraison printanière.
1110tsukiyama_garden_suizenji_jojuen_kuramoto_photo_courtesy_jonathan_baker.jpg1112.JPG1115.JPG1128.jpg1111.JPG1118.JPG1127.jpg1120.JPG1113.JPG1114.JPG
A l'arrière un ou deux érables, un pin conduit en cascade, une lanterne, etc....
Dans l'étang un îlot couvert de mousse, planté d'un pin est accessible par un pont en bois ou en pierre.
  • Côté sud-ouest:
Sous les grands arbres où nous allons créer un jardin de thé.
Le chemin est sinueux. Il nous mène à une clôture de bambous qui délimite le jardin.
Nous accédons à ce lieu emprunt de sérénité par une porte faite dans le même matériau.
A droite de l'entrée posé par terre, le bassin d'ablution, à gauche un banc et sur le chemin une lanterne.
Ce chemin nous mène à un petit bâtiment construit en matériaux naturels.
Cet espace dépouillé sera planté de mousse, de fougères et quelques plantes à feuillages persistants qui rendront le lieu insensible aux changements de saisons.

C'est en observant la nature que les Japonais ont forgé leur conception du jardin. Ils s'inspirent de ces scènes naturelles sans en rester esclaves comme le précise le Sakutei-ki, le vieux traité des jardins.
                      
Faites vôtre ces recommandations:
  • " Aménage les contours de l'étang en prenant soin de ressentir son emplacement dans le paysage. En cela, tu feras bien de suivre ses demandes. Considère l'atmosphère des lieux qui se prêtent à l'aménagement d'un jardin. Songe à la manière dont la nature crée des décors de montagne et d'eaux et embrasse ces décors naturels de ta pensée.
  • Lorsque tu imites les jardins des grands maîtres du passé, n'oublie jamais que leur but n'était pas le même que le tien et dispose ton imitation selon ton propre goût.
  • Si tu veux modeler ton jardin en t'appuyant sur les beautés naturelles célèbres qui se trouvent dans d'autres pays, efforce-toi de t'approprier leur beauté, et fait paraître leur impression générale dans ton jardin sans te rendre esclave du détail. C'est ainsi qu'il convient d'arranger les pierres et de les disposer harmonieusement. "
jardin_jap.jpg( traduction de Günther Nitschke in Le jardin japonais, Taschen )
Définir le projet de massif japonais
  • Le jardin japonais est surtout un jardin de mi-ombre, les végétaux structurants pourront créer cette ombre si l'orientation rend le massif trop ensoleillé.
  • Une terre plutôt acide est nécessaire, pour pouvoir planter azalées, skimias, rhododendrons, érables.
  • Des rochers de gré ou de calcaire peuvent être disposées en gradins, roches entre lesquelles sont insérés des végétaux comme le saule exotique en buisson, des cheveux d'anges ou autres graminées dont le feuillage est souple.
  • Il y a peu de couleurs dans un massif japonais, les feuillages, parfois assez variés répondent à une couleur des fleurs, rarement plus. Encore une fois c'est l'esthétisme et l'harmonie qui guideront vos pas.
  • Il est possible aussi de créer un massif monochrome, en utilisant que des feuillages verts pour les arbres et arbustes.

Concevoir la structure de votre massif japonais

  • La structure est réalisée par des végétaux qui imposent leur présence, soit par leur couleur, soit par leur taille ou densité. Les autres plantes et éléments seront placés en fonction de cette structure.
  • Les végétaux les plus gros sont plutôt intégrés dans les premiers plans et les plus petits dans les derniers pour accentuer l'effet de profondeur et agrandir visuellement le massif.
  • Les végétaux de petite taille sont présents pour mettre l'accent sur une statue, des rochers, une lanterne.
  • Les éléments horizontaux se confrontent aux éléments verticaux en toute harmonie, l'ensemble doit être visuellement reposant et équilibré.
  • Un massif japonisant ne peux être ne symétrique, ni linéaire, sa forme respecte celles que l'on trouve dans la nature.
  • Mariez végétaux et rochers pour un visuel plus naturel: des petites pierres irrégulières en guise de bordure ou bien une grosse posée près d'un arbuste ou d'un arbre, entourés de mousse ou autre couvre-sol.
  • Le paysage créé dans ce massif ne doit pas être surchargé, l'objectif est de reproduire la nature en l'améliorant.

Choisir les végétaux

  • Le massif de style japonais est rarement composé de fleurs, mis plutôt d'arbustes, persistants et caducs, il est intéressant de jouer sur les floraisons et les feuillages selon les saisons, pour avoir toujours un visuel attractif.
  1.  Le buis va limiter les bosquets lorsque sa taille est irrégulière. C'est une des plantes que l'on retrouve régulièrement dans les jardins japonais.
  2. L'érable du Japon, élément quasi indissociable du jardin japonais, est à privilégier/ son port, élégant qu'elle que soit l'espèce, les coloris de ses feuilles du printemps à l'automne, en font  un allié de choix pour un massif japonisant réussi. 
00050.jpg   0009.JPG0018.JPG0056.JPG0053.JPG   
  1. Quelques variétés très attrayantes "Aureum", "Dissectum", "Oeno yama", "Seiryu"
  2. Les conifères et autres cotoneasters, taillés, font partie intégrante du visuel d'un jardin japonais.
0001.JPG0003.JPG0002.JPG0005.JPG0008.JPG0010.JPG00014.jpg0015.jpg0020.JPGnanzenji.jpg
 
  1. Le pin, symbole de longévité par excellence, est souvent taillé en candélabre pour le vieillir et lui donner cet aspect si particulier.
  2. Pin Wollemi, Cryptoméria du Japon "Elegans viridis", Pin nain " Pumilio" par exemple supportent bien la taille.
  3. Le cerisier " Automnalis rosea " apportera son éclatante floraison rose et blanche de l'automne jusqu'au printemps.
  4. Le bambou, placé près d'un arbuste taillé de façon très rigoureuse, permet un beau contraste et de la légèreté dans le massif : " Fargesia robusta ", Fargeia rufa ", " Chimonobambusa  marmorea "
0025.jpg0024.jpg0015.jpg0029.JPG0043.jpg
  1. Les azalées et rhododendrons, taillés pour former un buisson compact, sont fréquemment la seule tâche colorée parmi les feuillus et autres arbustes:  azalée " Hino crimson ", azalée " Bloaw's pin ", rhododendron "Olga ", rhododendron " Madame Masson ".
0031.jpg0030.jpg0028.JPG0004.JPGjj_33.jpg
  1. Hostas, mahonias, glycines, citroniers et orangers, pieris, fatsia.
Les végétaux pour les rocailles
  1.  Des fougères : fougères des murs, fougère mâle crispée, fougère mâle étroite, .....
  2. Des conifères nains : cryptoméria du Japon" Vilmoriana", genévrier rampant " Ole god", pin noir " Pierrick Brégeon", ....

Tailler arbres et arbustes pour son massif.

La taille, outre le côté purement pratique du nettoyage des branches mortes ou inutiles, est couramment utilisée pour vieillir artificiellement les arbres mais aussi pour apporter un aspect intéressant, étonnant, à un arbre ou arbuste.

  • Mettre en valeur un tronc esthétique: celui-ci est dégagé, seules les branches primaires sont conservées.
  • Tailler en nuage un arbre ou arbuste qui attirera le regard: les branches tertiaires sont supprimées pour n'en laisser que celles proches du bout de la branche secondaire, pour former des toupets.
  • Tailler en plateau des arbustes ou buissons bas pour valoriser des végétaux proches qui ne se taillent pas ou peu, comme les bambous ou les érables.

0051.jpg0046.JPG0039.JPG0040.jpg0038.JPG0043.jpg0037.JPG0022.jpg0032.jpg0036.jpg

Les niwakis sont ces arbres dont la taille est réalisée pour leur donner un aspect déjà ancien. La forme naturelle de l'arbre est gardée mis est épurée: les rameaux gênants ou en trop grand nombre sont supprimés. La taille permet aussi de conserver une dimension raisonnable à l'arbre et de l'alléger afin qu le regard puisse le travailler. La taille en plateau ou en nuage n'en sont que des types accentués.

Nous avons sélectionné pour vous des plantes adaptées à la culture en pot des balcons-terrasses
Orientation        Couleurs de fleurs      Sélection de plantes                                       Décoration
SUD                  Rouge                          Cognassier du Japon, Genêt  "Lena"                  Lampes  
EST                                                        Bougainvillée,Lilas petites feuilles "Superba"     Pots rectangulaires et /ou en bois
SUD-OUEST    Jaune-Rose-Orange     Arbre aux papillons " Pink Delight "                    Dalles pierre/Pots carrés  en terre cuite 
EST                  Vert                                Buis, bambou                                                     Pots ronds et/ou en bois
OUEST             Blanc                            Azalée de Chine " Daviesi "                                Pots en métal et/rond
NORD-EST       Jaune-Rose-Orange    Céanothe " Marie Simon "                                   Dalles pierre/Pots carrés  en terre cuite
NORD               Bleu                              Myosotis palustris                                               Bassin
NORD-OUEST Blanc                            Oranger du Mexique                                           Pots en métal et/ou rond

Une envie de zénitude est bien légitime dans notre société si pressée. Le jardin est un lieu privilégié pour arrêter le temps et profiter du moindre moment de repos. De plus, nul besoin d'un grand espace pour instiller une ambiance fort dépaysante évoquant le pays du soleil levant. 
Jardin_Japonais_1.jpgJardin_Japonais_2.jpgJardin_Japonais_3.jpgJardin_Japonais_4.jpg Jardin_Japonais_5.jpgJardin_Japonais_6.jpgJardin_Japonais_7.jpgJardin_Japonais_8.jpgJardin_Japonais_9.jpgJardin_Japonais_10.jpgJardin_Japonais_11.jpgJardin_Japonais_12.jpgJardin_Japonais_13.jpgJardin_Japonais_14.jpgJardin_Japonais_15.jpgJardin_Japonais_16.jpgJardin_Japonais_17.jpgJardin_Japonais_18.jpgJardin_Japonais_19.jpgJardinJjaponais_20.jpg                   

                                           


Catégorie : - Jardinage-2023
Page lue 461 fois