Citation François Cayeux Janvier

Button_Previous.png


     

DORMIR POUR NE PAS MOURIR
                   
Les feuilles s'en sont allées et avec elles cette sensation de vie foisonnante. Le bel  ' ACER PALMATUM ' du Jardin Botanique a perdu sa livrée flamboyante. Quel contraste par rapport au mois dernier! 
La chute des feuilles n'est en fait que la conclusion d'un long processus qui a débuté au courant de l'été. Le arbres sont plus fourmis que cigales....Notre érable, dès le mois d'août, comme la plupart de ses congénères, s'est soucié en effet de l'hiver avec, comme seule idée fixe, celle de résister au froid. Les bourgeons construits en juillet sont alors rentrés en dormance.
Dans les feuilles, les produits de dégradation de la chlorophylle puis des pigments jaunes et orange, pigments qui nous ont fait profiter de si belles couleurs durant quelques semaines, sont alors réabsorbés à travers les nervures de la feuille et sont stockés dans les rayons du bois de l'arbre. On estime que 60% de l'azote et le phosphore contenus dans une feuille sont ainsi réutilisés. Il ne reste alors plus qu'à attendre le printemps.                                                          François CAYEUX

Catégorie : - Citation-2024
Page lue 367 fois